Marketing et mobile : le ciblage géographique pour s’adapter aux besoins du client

Le marketing géographique consiste à utiliser des informations géographiques d’une marque pour optimiser les décisions en marketing. L’avantage de ce concept réside dans le fait de pouvoir développer un réseau physique de magasins et d’enseignes afin de toucher les clients et les prospects. La vision des acteurs marketing d’aujourd’hui intègre de nouveaux aspects. En effet, du fait de la complémentarité des canaux de vente en ligne et physiques, ils communiquent sur plusieurs canaux différents en même temps, adoptant alors une stratégie globale.

Définition et principe du ciblage géographique

Le marketing et ciblage géographique s’associent désormais pour créer une offre en tenant compte de la position géographique des visiteurs. Par conséquent, les prestataires de services régionaux ou les événements (tels que les salons professionnels) bénéficieront de cette stratégie. Par exemple, si vous recherchez des services de serrurerie, les résultats suggéreront des professionnels à proximité de votre propre emplacement. De cette manière, les commerçants ou prestataires de services évitent les pertes de distribution en se limitant aux clients réels. Les publicités limitées au niveau régional peuvent également être utilisées pour des remises médiatiques dont les lois sur les droits d’auteur varient d’un pays à l’autre.

Bien connaître le marché et les besoins des clients

Pour allier marketing et ciblage géographique, il est essentiel de déterminer les informations disponibles, que cela concerne les consommateurs ou le marché et donc aussi dépendantes des informations du client, puis d’analyser ces données pour en déduire la stratégie appropriée.

Si les sociétés comprennent leurs marchés et la manière dont les clients perçoivent leur marque, il reste nécessaire d’étoffer ces renseignements afin de comprendre les comportements de consommation ainsi que leur impact d’Internet sur le marché. L’abondance de ces données fournira une meilleure compréhension des consommateurs et aidera à définir leurs préférences de canaux d’achat : boutique physique, email, Internet, réseaux sociaux…

Géomarketing : un complément au canal physique

Même avec le marketing et ciblage géographique, le marché physique n’est pas mis de côté. Les consommateurs peuvent choisir de faire leurs achats via un grand nombre de canaux. Ainsi, il faut considérer les réseaux physiques de vente comme de vrais atouts. Il s’avère que les acheteurs qui visitent fréquemment les canaux virtuels ne se dispensent pas nécessairement des achats en magasin. En conséquence, le chiffre d’affaires des clients qui se servent de divers canaux est le double de celui des clients qui achètent uniquement en magasin ou en ligne.

Désormais, grâce au marketing géographique, les canaux physiques peuvent être mieux contrôlés en analysant et en maximisant les canaux de distribution.

Tendance marketing : bienvenue dans l’ère du “cliquer propre” !
Comment personnaliser au mieux ses relations clients ?